Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Laurence & the Happy Kids

FAMILY BLOG IN PROVENCE

Vie de maman: l'encoprésie... c'est quoi ?

Coucou à tous,

 

Aujourd'hui, je vais vous parler de quelque chose qui me touche de près ou plus précisément qui m' a touché il y a quelques temps...

Juste envie de partager avec vous mon expérience et d'échanger avec vous.

 

Nous avons vécu 2 ans en AFRIQUE en 2015/2017, les enfants n'avaient école que le matin à cause de la chaleur... 

De retour en France, Loan en MS et Lucie en CP, il a fallu reprendre les bonnes habitudes. Oui en France l'école est toute la journée.

Nous avons décidé de les mettre un peu à la cantine, de façon à les réhabituer rapidement... grosse erreur! Enfin pour Lucie tout s'est bien passé mais pour LOAN cela a été très compliqué!...

En effet, nous ne nous en sommes pas rendu compte de suite, mais en fait Loan n'allait pas au WC après la cantine et se retenait de faire ses besoins, même si il en avait envie. 

Il était habitué à rentrer à la maison pour manger et avait donc pris son rythme.

Je pense aussi que le fait de se retourner dans des WC collectifs et parfois ouverts l'a un peu déstabilisé.

Il a du se retenir plusieurs jours d'affilé, je n'y ai malheureusement pas fait attention...

 

L'ENCOPRESIE, le trouble de l'incontinence fécale chez l'enfant

Loan a souffert d’encoprésie rétentionnelle, la forme la plus fréquente (95% des cas), qui est caractérisée par une constipation fonctionnelle engendrant une accumulation de matières fécales et une incontinence avec débordement. (désolée pour les termes mais c'est exactement ça!)

 

Dans le cadre d’une encoprésie rétentionnelle, une constipation d’origine organique ou psychologique est constatée. Parmi les causes possibles, dans notre cas, des antécédents de douleur à la défécation (fissure anale)

Après s'être retenu plusieurs jours, il a voulu aller au WC et à tellement fait d'efforts qu'il s'est blessé.

Chose que nous n'avons pas non plus percue. Nous avions entendu qu'il s'était fait mal mais pas à ce point. Un docteur nous a plus tard confirmé qu'il avait une trace de fissure.

Il avait souvent très mal au ventre, le ventre très dur mais se retenait en permanence d'aller à la selle.

Nous avons en premier lieu essayé l'hypnose pour voir si cela pourrait le "débloquer" mais cela n'a eu aucun effet.

 

Les traitements:

 

Il en existe plusieurs.

Pour notre part, nous avons consulté un gastro pédiatre.

  • Il a donc suivi un traitement médicamenteux à base de laxatifs afin de nettoyer le côlon et vider l’ampoule rectale pendant des semaines. 

Des semaines d'angoisse, de stress, de crises de nerfs, de culottes à changer, de visites chez le docteur, de mauvaises réflexions de la part de la maitresse qui ne voulait pas comprendre la situation. (car oui il se faisait dessus à force de se retenir, c'est ce que l'on appelle la "fausse diarrhée" et personne n'avait envie de le changer donc on m'appelait sans cesse...)

Je vous passe les réflexions rapportées par mon fils du personnel pédagogique comme "retiens toi, serre les fesses, j'appelle maman ....

J'ai eu plusieurs fois envie d'exploser et bien plus encore...

La gastro pédiatre m'a donc conseillé de le récupérer à midi et de ne pas le remettre à école de façon à ce qu'il reprenne un rythme et des habitudes sans stress ni traumatisme.

Cela a duré quelques mois.

 

  • Bref, dernier recours, nous avons décidé d'avoir une prise en charge psychologique.

Les séances se sont très bien passées.

Miracle, il a bien voulu retourner au WC sans stress ni contrainte très peu de temps après le début des séances...(coïncidence?).

Quel soulagement!

Nous avons continué les séances quelques temps....

Aujourd'hui encore, (presque 3 ans après) je suis toujours obligée de lui proposer d'aller aux WC le soir après manger, (car i mange à la cantine) il n'y va toujours pas de sa propre initiale.

La psychologue m'avait prévenue que cela pourrait durer très longtemps car c’était un gros traumatisme pour lui..

Mais c'est déjà beaucoup mieux! 

J'ai eu parfois l'impression que l'on allait jamais s'en sortir!...

Mais tout cela est quand même bien derrière nous....

Loan a grandi, il est maintenant en CP, il ne garde pas de séquelle de cet épisode si ce n'est qu'il se laisse facilement aller si je ne surveille pas ses passages aux WC mais il va bien!

Et il n'est plus dans la même école de toute façon...;-)

Voilà mon récit, en toute sincérité, je pense que j'avais juste besoin d'exorciser ce mauvais passage ...

Alors si vous avez aussi vécu ou si vous rencontrez ce "souci", n'hésitez pas à m'envoyer un message.

Je n'en ai pas beaucoup parlé car on se sent souvent démuni et "à part" mais c'est un problème assez "courant" finalement. 

A très vite,

Laurence

Article à retrouver également sur le blog de PAROLE DE MAMANS

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
L
C'est quelque dont on ne parle pas assez, qui serait presque tabou et pourtant ! Ca existe ! Ca se soigne.
Répondre
L
Oui c'est vrai, c'est dommage et finalement c'est assez fréquent! Merci de votre commentaire.
E
Hello

Merci beaucoup pour ton témoignage ! Quel parcours le pauvre : le pire ... L'équipe enseignante maltraitante ! Une amie a eu sa fille dans le même cas de figure ... Tellement démunie face à cette souffrance ! C'est aussi derrière eux !
Mes gars ont toujours fait à la maison... Ils attendaient de rentrer le soir ????
Logan rentre désormais le midi ( stop la cantine : il était toujours puni ????) il se gère seul donc niveau transit ça va bien mieux !
????
Répondre
L
bonjour merci de votre message.
oui très déçue de l'encadrement scolaire ils n'ont pas facilité les choses, je pense même que le problème vient en partie d'eux! Maintenant il mange à la cantine et va aux WC le soir mais je dois toujours l'inciter... j'avais arrêté la cantine et je le gardais à la maison l'après midi pour enlever le traumatisme.. heureusement c'est passé! merci encore.
Laurence